Texte: Fabien Feissli Photos: Sébastien Bovy

Directrice médicale du Centre du sommeil de Florimont, Tifenn Raffray incite les Suisses à se déculpabiliser de dormir beaucoup. Tomber dans les bras de Morphée est indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau.

En un siècle, notre sommeil a été réduit de près d’une heure et demie par nuit. Une diminution radicale qui n’est pas sans conséquence sur notre santé. La psychiatre invite donc à repenser notre rythme de vie.

Pourtant, la quadragénaire l’assure: bien dormir, ce n’est pas si compliqué à apprendre. Avec un conseil principal: on ne va au lit que quand on a sommeil.



Vous devez être abonné(e) à notre journal afin de lire la suite de l'article!
Pour les abonnements, c'est par ici!

Si vous possédez déjà un abonnement, veuillez rentrer vos identifiants ici!