Textes: Fabien Feissli Photos: Georges Henz

Passionnée de mode depuis toute petite, Perrine Charmillot a créé le magasin de vêtements d’occasion Délices de Fripes, à Vicques, il y a trois ans.

Ses clients y viennent pour les prix, bien sûr, mais aussi dans l’idée de ne pas toujours acheter du neuf et de retrouver des styles qui ont disparu du commerce.

Même si, grâce au bouche-à-oreille, la trentenaire s’est forgé une clientèle fidèle, elle assure qu’il lui serait difficile de vivre uniquement de sa boutique, car elle tient à garder des tarifs aussi accessibles que possible.



Vous devez être abonné(e) à notre journal afin de lire la suite de l'article!
Pour les abonnements, c'est par ici!

Si vous possédez déjà un abonnement, veuillez rentrer vos identifiants ici!