Textes et photos: Samantha Lunder

Michèle Genoud tient une boutique de fleurs à Bulle depuis bientôt deux ans. Et, quand l’hiver arrive, elle doit trouver des alternatives pour fournir ses stocks.

Plusieurs soirs par semaine, un camion vient tout droit des Pays-Bas pour lui livrer ses commandes, mais aussi pour qu’elle puisse choisir directement ses assemblages à l’intérieur.

Une solution au-delà de nos frontières, nécessaire pour la plupart des fleuristes romands, comme elle nous l’explique.



Vous devez être abonné(e) à notre journal afin de lire la suite de l'article!
Pour les abonnements, c'est par ici!

Si vous possédez déjà un abonnement, veuillez rentrer vos identifiants ici!