Textes: Fabien Feissli Photos: Michel Perret

Constructeur de bateaux à Rolle, depuis 36 ans, Jean-Philippe Mayerat a toujours refusé de travailler avec du plastique. Par amour du bois, mais aussi du patrimoine.

À trois ans de la retraite, le Vaudois transmet désormais sa passion pour son travail à Camille, sa onzième et, sans doute, dernière apprentie.

Quand lui-même était en formation, sa profession semblait déjà vouée à disparaître. Pourtant, il reste persuadé qu’une petite frange de passionnés continueront toujours à vouloir entretenir leurs bateaux en bois.



Vous devez être abonné(e) à notre journal afin de lire la suite de l'article!
Pour les abonnements, c'est par ici!

Si vous possédez déjà un abonnement, veuillez rentrer vos identifiants ici!