Textes: Fabien Feissli Photos: Christian Bonzon

Dans les coulisses de l’aéroport de Genève, Dimitri Litsinkyy et Ana Medeiro ont la lourde responsabilité de mettre en marche le tri des bagages tous les matins à 4 h.

Une fois que les quatre kilomètres de tapis se sont mis en branle, les guichets d’enregistrement ouvrent et les passagers peuvent commencer leur voyage.

Les deux coordinateurs doivent, ensuite, réagir au quart de tour au moindre problème. Un bouchon dans le «tribag» peut mettre tout l’aéroport en retard.



Vous devez être abonné(e) à notre journal afin de lire la suite de l'article!
Pour les abonnements, c'est par ici!

Si vous possédez déjà un abonnement, veuillez rentrer vos identifiants ici!